Un fantôme pas comme les autres de Metantropo

Titre : Un fantôme pas comme les autres

Auteur : Metantropo (Christophe Loupy)

Édition : Édition Océan

Collection : fiction ados

Nombre de pages : 133

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Que cette fille était belle ! Son visage fin et harmonieux aurait pu être celui d’une fée tant if semblait maîtriser tous les rudiments du charme… Je l’ai rencontrée en juin 1944, alors qu’elle s’était réfugiée dans le souterrain du château familial pour échapper au lieutenant général Siegfried Jaenich, un cruel SS qui a juré de la tuer. Ses troupes viennent de tuer ses parents sous ses yeux et de massacrer tous les habitants de son village, Oradour-sur-Glane.
Moi, Simon, je ne suis qu’un fantôme à ses yeux. Elle me voit mais elle ne peut me toucher. Normal, mon corps est resté en 200 5., à l’endroit où j’ai perdu connaissance, en plein cours d’histoire. Peu importe ! Mon esprit est là, avec elle, et je jure de l`aider. »

Mon avis :

L’histoire :

Simon, un tout jeune garçon perd connaissance dans sa classe. Il rouvre les yeux dans un souterrain où c’est réfugiée Blandine, une fille de son âge enfin presque… En effet il s’est endormi en 2005 et s’est réveillé translucide en juin 1944, sous la forme d’un fantôme. Quand à Blandine, elle est poursuivie par un horrible officier SS.

Oradour-sur-Glane, village martyr, tous les habitants de ce petit coin tranquille on été lâchement assassinés avec des méthodes horribles. Blandine seule survivante, lutte pour sa vie mais elle s’est glissée dans un souterrain qui n’a apparemment pas d’issue. Simon est là pour l’aider… mais sa famille est inquiète et ne le croit pas. Il va devoir forcer le destin et son esprit pour trouver une solution… sinon Blandine sera perdue et il ne restera plus rien de ce village … plus aucune mémoire.

Les personnages :

Blandine et une jeune fille qui vit à Oradour en juin 1944, elle voit ses parents se faire assassiner dans la cours du château  familial. Après l’avoir retrouvée, le lieutenant général Siegfried Jaenich tente de la violer. Poussée par un reflux d’adrénaline, elle arrive à échapper à son agresseur.

Simon vit en 2005, il sent qui perd conscience dans sa classe et se retrouve près de Blandine en 1944 dans un souterrain de château. Depuis ce moment il n’aura de cesse que de vouloir retourner auprès d’elle pour lui sauver la vie. Il va développer des trésors d’ingéniosités.

Le lieutenant général Siegfried Jaenich est un SS d’une cruauté innommable. c’est une espèce de malade qui ce repait de la terreur de sa proie. Il prend plaisir à tuer, il aime regarder la terreur dans les yeux de ses victimes. Blandine lui a fait une chose impardonnable, il enrage… il redouble de force pour l’attraper. Il se régale d’avance… Bref vous l’aurez compris un monstre de la pire espèce.

Ce qui m’a plu :

Ce lien indissociable entre Blandine de 1944 et Simon de 2005. Un lien très fort les unis. Ces deux jeunes vont se soutenir, vont réfléchir ensemble pour sauver la seule rescapée de cet odieux massacre. Dans leur coeur à tout jamais restera gravés ces moments passés ensemble dans les souterrains du château, à avoir peur, à trembler et à espérer…

En Bref :

Un petit roman poignant, fort, trace du passé. A LIRE DE TOUTE URGENCE !!

Quand même dans tout ce massacre, une petite lueur d’espoir, de magie… bref n’hésitez pas,  achetez le à vos ados. Il se lit très bien, l’auteur à une plume agréable.

Un peu d’Histoire … :

Il me semblait avoir déjà entendu parler d’un village martyr… Alors j’ai chercher Oradour-sur-Glane sur internet… et j’ai trouvé.

Vous trouverez la véritable histoire d’Oradour-sur-Glane, très rapprochée de ce petit roman sur ce site :

www.oradour-souviens-toi.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :