Blood Magic de Tessa Gratton

Titre : Blood Magic

Sous-Titre :  Le sang ne ment jamais

Auteur : Tessa Gratton

Traducteur : Anne-Judith Descombey

Editeur : La Martinière J.

Collection : Fiction

Nombre de pages : 495

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Le père de Silla a-t-il tué sa mère dans un accès de folie ? La jeune fille n’en croit rien. Un jour, un mystérieux personnage lui apprend que celui-ci avait des pouvoirs magiques et lui remet un recueil de sortilège écrit de sa main. Espérant en savoir plus en lisant le livre, Silla découvre l’existence de Joséphine, une sorcière maléfique liée à l’histoire de son père et apprend qu’elle a, elle aussi, des prédispositions à la magie.
Au contact de Silla, le passé de Nick refait inexorablement surface. Les deux adolescents se retrouvent liés par la Magie du Sang. Ensemble, ils vont apprendre à se connaître, à utiliser leurs dons et découvrir ce qui est arrivé à leurs parents. »

Mon avis :

L’histoire :

Silla et Reese ont perdu leurs parents de façon dramatique. Il semblerait que leur père est poignardé leur mère avant de se suicider. Recueillis par Gram Judy, leur tante, ils essaient de reprendre le dessus et de continuer à vivre malgré tout.

C’est à ce moment là que Silla reçoit un mystérieux carnet… Son père leur a caché plusieurs choses, ce carnet est le sien et  c’est un livre de sorts. Silla est curieuse, elle essaie un premier sort qui a son grand étonnement fonctionne.

Tout à coup sa vie est chamboulée, Nick entre dans sa vie mais malheureusement Joséphine aussi…

Entre amour, magie et possession, Silla va devoir se battre pour survivre et protéger ceux qu’elle aime.

Les personnages :

Silla : Ses origines sont un peu flippante, elle porte le nom de sa grand-mère (mais je n’en dis pas plus…). c’est une jeune fille pétillante qui perd son innocence tranquille trop rapidement à la mort de ses parents. Elle devient taciturne, asociale mais reste tout de même curieuse, elle est puissante, son sang est très fort...

Nick : C’est un garçon au passé mystérieux, pas très loin de celui de Silla… il est assez solitaire, il vient d’emménager dans la maison de son grand-père qu’il connaissait mal, mais des bribes de sa vie passés lui reviennent, refluent d’un seul coup et sa vie va se trouver chamboulée…

Reese : C’est le grand frère de Silla, il est persuadé de la culpabilité de son père, de sa folie même… jusqu’à ce que Silla lui montre le pouvoir de leur sang …

Joséphine : Elle est double, elle se cache sous une fausse identité. C’est une jeune femme que Philip a sauvée. Elle devient son élève mais bientôt elle comprend vite le pouvoir du sang et l’étendue de ses applications. Joséphine choisit un chemin différent de Philip, plus ténébreux avide de pouvoir

Le Scénario, la Plume :

Tout commence par un drame, mais petit à petit on découvre des bribes de la vie de Robert Kennicot, le père de Silla. On suit l’évolution rapide de la jeune fille, son apprentissage accéléré. Tout d’abord transportée par le bien que pourrait lui apporter le pouvoir du sang, la magie. Puis bien vite elle rejette en bloc cette vie magique, ce sang bouillonnant qui peut apporter la mort et la souffrance. L’auteur nous transpose tour à tour dans le corps de Silla, de Reese ou de Nick. Cette façon de passer d’un personnage à un autre nous permet de croire que nous savons tout, d’être comme derrière un miroir sans teint. bien sûr entre chaque personnage ou presque l’auteur nous emporte dans un autre temps, le passé de Joséphine pour revenir doucement vers le présent. Ces effets de style apporte du dynamisme.

Un scénario haletant, bouleversant qui nous mélange à cette famille au sang magique !

Ce qui m’a plu :

Eh bien pour une fois pas de vampire, pas de loup garou,  juste des magiciens, des sorciers… des humains avec un pouvoir extraordinaire.

Cette enquête, cette avancée dynamique réussie grâce au balancement entre personnages et au passage dans le temps.

Et puis cet amour bouillonnant de magie.

En Bref :

Ce roman parle de drame qui laisse des enfants orphelins. On y trouve aussi la difficulté d’être une famille recomposée (famille de Nick). Le regard acéré des autres, cruel, quand un drame ce produit dans une petite ville… le tout assaisonné au sang magique ! Une très agréable lecture, une belle découverte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s