War and Dreams l’intégrale par Maryse et Jean-François Charles

Titre : War and Dreams

L’intégrale

Auteur, dessinateur : Maryse et Jean-François Charles

Édition : Editions France Loisirs

Paru le : septembre 2011

Nombre de pages : 192

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Sur la Côte d’Opale, dans un village situé entre les deux caps, Archie le britannique, Joe l’américain, Julien le français et Erwin l’allemand sont revenus, quarante ans après, sur les traces de leur passé, là où leurs destins se sont croisés en 1944. Erwin l’allemand, recherche Opale, une française rencontrée en 1942. Il tenait une batterie d’observation, elle ramassait des coquillages sur la plage. Ensemble, il avait fait le serment de se retrouver plus tard… »

Mon avis :

L’histoire : 4 personnages très différents ont appréhendé la guerre de 1945 chacun avec sa perception, ses convictions, ses obligations, ses scrupules …

Chaque point vue est intéressant, discutable voir vraiment discutable mais voilà c’est la guerre … cela ne justifie pas tout mais presque.

Personnage : Erwin est allemand, il fait la guerre car on lui a ordonné… mais dans cette horreur il va rencontrer l’amour, mais la fin de la guerre les sépare… ils jurent de se retrouver un jour.

Jo est américain, il a une personnalité détestable et commet l’irréparable mais il n’est pas puni… il revient sur son acte.

Archie le britannique et sa princesse du désert entre son devoir et le cœur le choix est difficile…

Julien le français vit toujours dans la rancune et son geste irréparable il va le commettre 50 ans après…

Le scénario : La guerre vu par les différent pays engagés… des histoires magiques, des regrets terribles, des drames inavouables, des rancœurs qui attendent 50 ans pour exploser mais dans cette noirceur des retrouvailles touchantes  non dites… La guerre de 1945 en condensée comme jamais on ne pourrait la connaître…

Ce qui m’a plu :

Mais un peu déroutée aussi …c’est le passage d’un personnage à un autre, on se déplace aussi géographiquement; c’est très intéressant et finalement captivant.

En Bref :

La guerre de 1945 en quadruple vue, quadruple convictions, un carré étonnant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s