Imaginaires, tome 1 : Objets trouvés de Mike S. Miller

Titre : Imaginaires

Auteurs, dessinateurs : Mike S. Miller, Sean Avery et Greg Titus

Édition: Bamboo

Collection : Angle Comics

Nombre de pages : 90

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Tanner a grandi. Et en quittant lentement l’enfance, il se confronte à des problèmes d’adulte. La séparation de ses parents n’est pas le moindre de ses soucis. Tout son univers est perturbé. Au point que Super-Héros G, le compagnon imaginaire de Tanner, a été relégué aux souvenirs de son enfance. G, oublié par Tanner, se retrouve dans l’Imagine-Nation, un univers peuplé de compagnons imaginaires qui se sont trouvés seuls quand les enfants qui les avaient inventés ont grandi. Malgré sa forte carrure, son optimisme patenté et ses pouvoirs spectaculaires, Super-Héros G parviendra-t-il à trouver sa place dans l’Imagine-Nation ? Et que devient Tanner, pendant ce temps ? Que deviennent les compagnons imaginaires que l’on s’invente quand on est enfant, une fois qu’on a grandi ? Un récit de super-héros pas comme les autres ! Une aventure nostalgique et romanesque, qui se double d’une réflexion sur l’enfance et l’adolescence. Un thème qui fait des Imaginaires une BD pour toute la famille ! »

Mon avis :

L’histoire :

Un jeune garçon se retrouve confronté à la séparation imminente de ses parents… Lors d’un énième break, Tanner et son père vont vivre quelques temps chez ses grands parents. C’est à ce moment là que Tanner se met à dessiner son ami imaginaire : Super Héros G. Puis le temps passe, ses parents se retrouvent, se séparent, se disputent pour finir par divorcer pour de bon. A ce moment Tanner est un ados très lucide et du coup il abandonne tous ses dessins avec tous ses espoirs, pour errer comme une âme en peine, il n’a plus goût à rien…

C’est ainsi que Super Héros G. abandonné par son dessinateur se retrouve devant les portes d’Imagine-Nation où la reine de glace règne  sans partage avec répression.

Les personnages :

Tanner est un jeune garçon talentueux et torturé. Il pers le goût de dessiner, de vivre… avec la séparation de ses parents. Pour lui dessiner des trucs qui n’existent pas ne sert plus à rien …

Super Héros G., ne comprend pas que son dessinateur ait arrêté de dessiner… Il entrevoit des bribes de la vie de Tanner et sent qu’il faut s’échapper de ce monde des amis imaginaires abandonnés, pour sauver Tanner.

Le scénario :

L’histoire m’a fait penser à la 4ème dimension qu’on pouvait regarder dans les année 80 sur TF1 (dans temps X), plus particulièrement un épisode où l’on voyait des gens être prisonnier d’une maison et dont la chaleur montait terriblement … en fait c’était une maison de poupée posée sur un radiateur.

Ce Super Héros G. créé par Tanner se retrouve abandonné par son dessinateur. C’est l’épisode à l’envers. On voit Tanner avec ses dessins et après la vie de Super Héros G.

Dans l’Imagine-Nation chaque amis imaginaire abandonné vivote dans ce monde glacé et déserté de sentiments.

Ce qui m’a plu :

Cette idée de monde imaginaire où vont tous ces personnages perdus, délaissés par les enfants trop grands pour croire encore à ce monde imaginaire… Sauf que ce monde est parasité par une reine des glaces tout à fait méchante.

En Bref :

C’est bien dommage que cette collection Angle-Comics soit arrêtée (2008) car on aurait pu y découvrir bien des trésors !

19 Comics / 30 Comics

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s