Fierce par Jeremy et Robert LOVE

Titre : Fierce

Tome 1 : Fierce

Auteur, dessinateur : Robert et Jeremy LOVE

Éditeur : Bamboo

Collection : Angle Comics

Paru le : 12/10/2005

Nombre de pages : 126

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Jonathan Fierce, un enfant de la Jamaïque, a des visions. Il voit l’avenir proche, et ses dons lui permettent d’anticiper l’action de ses ennemis. Recruté adolescent par le FBI, Fierce travaille au sein d’une équipe de lutte contre les narco-trafics. Ses dons sont sollicités régulièrement par ses partenaires. Mais un jour, Fierce voit la mort de ses amis. Affolé, il arrive trop tard. La mission est un échec, Fierce est blessé. Quand il se réveille, les voix de ses partenaires morts résonnent dans sa tête, criant vengeance ! ! ! Dans la lignée des romans d’Elmore Leonard ou des films de Quentin Tarantino et John Dahl, Fierce est un polar violent, rapide et moite, qui définit d’emblée l’identité de la collection « Angle Comics  » des thrillers sans concession ! »

Mon avis :

L’histoire :

Jonathan Fierce est un jeune garçon quand il commence  a éveillé la curiosité du FBI. Il vit à Kingston en Jamaïque. Par la force des choses, le FBI, ramène Fierce aux États Unis, lui donne la nationalité américaine et font de lui l’arme la plus puissante du FBI. Il fait parti d’une équipe particulière : « Le rasoir », une bande de spécialiste qui ne ratent aucune de leur mission grâce aux dons de Fierce. Mais quelqu’un les trahis et Jonathan Fierce n’aura de cesse de courir après celui qui a fait revenir ses vieux démons…

Personnages :

Fierce est un beau jeune homme ténébreux, solitaire voire assez taciturne. Ce que lui fait voir son don ne le ménage pas du tout… Il lui faut beaucoup de contrôle pour ne pas devenir fou …

Layla Dobbs est la psy de Fierce, et petit à petit elle ressent de plus en plus de sentiments non professionnels.

Griff, c’est le chef de section, successeur de Griff senior qui a recueillit cet enfant Jamaïcain qu’était Fierce. Le jeune Griff continue la mission de son père, son projet… mais il n’a apparemment pas la même vision des choses

Beaucoup d’autres personnages divers et variés tournent autour de Jonathan Fierce comme des papillons, pas toujours de son côté d’ailleurs…

La plume, le scénario :

Ce comics mêle le côté mission « ordinaire » du FBI, comme on voit à la télé…, au côté magie de la Jamaïque. Jonathan a reçu un don, mais il le perçoit un peu comme une malédiction, un fardeau comme une route terrifiante qui le mènera à la rédemption. Après une histoire classique, policière qui mène à un drame, le récit s’accélère et Fierce devient vraiment intéressant et explosif.

Ce qui m’a plu :

Le personnage que devient Fierce pour assouvir sa vengeance enfin la vengeance de ses co-équipiers. Finalement il n’a besoin de personne … ou presque.

En Bref :

Fierce n’est pas un super héros. Il va devenir l’ennemi de la Nation parce que la vengeance le guide. Son don fait de lui un être extraordinaire mais il se sent seul…

16 Comics / 30 Comics

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s