Tangences Divines de Franck Ferric

Titre : Tangences Divines

Auteur : Franck Ferric

Éditeur : Édition du Riez

Nombre de pages : 294

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

« Lorsque Théodule, égoutier à Paris, décide de lever le pied sur un job qui l’épuise et une vie de couple bancale, il espère pouvoir se la couler douce un moment. Mais c’est sans compter sur l’arrivée de deux vieilles gloires décaties persuadées que leur salut tient à la redécouverte d’un dieu antique, qui viennent frapper à sa porte pour le contraindre à leur prêter main forte. Embringué dans une histoire qui le concerne sans doute plus qu’il ne l’imagine, l’égoutier croisera des nains ratatinés, des dieux amateurs de blues, des déchus à tête de chacal et des nymphes rapiécées. Autant de guides splendides et misérables, qui le conduiront aux confins des tangences divines. Une chose est certaine : si les dieux de jadis ont salement perdu de leur superbe, ce sont toujours de fieffés escrocs. »

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier Livraddict, Les Editions du Riez et bien sûr Franck Ferric pour ce partenariat !

Ce récit est un univers SF où rien n’est idéalisé, surtout pas les dieux… « Le Plancher », c’est à dire chez nous, est le terrain de combat entre les dieux pour le pouvoir.

L’auteur utilise des images fortes pour ces dieux, des alcooliques, des clochards pour bien illustrer leur déchéance, leur naufrage. L’idée d’ivresse est récurrente dans tout le récit.

Théodile, égoutier, devient leur instrument contre son gré… il serait peut-être bien plus qu’un humain mais cela on n’en aura jamais la certitude tout au long du récit.

Je comparerais cette histoire à un conte moderne où les anciens dieux abandonnés par les anciennes croyances humaines luttent pour survivre malgré tout contre le Silence et les nouveaux dieux (comme Dollars) qui veulent les réduire au néant et les plonger à jamais dans l’oubli.

J’ai trouvé cette histoire d’égout transformés en passage (en Tangence) entre les domaines de chacun des dieux vraiment surprenante et bien utilisée… Oserais-je dire plausible, probable… ? en tout cas crédible !

Ce qui est intéressant dans ce récit, ce sont les personnages. L’auteur nous fait une petite révision de mythologie grecque et autres très appréciable. Le tableau  de certains dieux n’est vraiment pas leur avantage.

Théodule est égoutier, c’est un humain jusqu’à preuve du contraire… sa vie de couple est épouvantable. Malgré son apparente crédulité, il est conscient que les dieux l’utilisent, mais il joue la carte de l’humain obéissant  pour mieux comprendre ce qui se passe au milieu de notre vie humaine.

Orcus, Silène et Dyonisos sont des dieux rebels, ils ne veulent pas s’éteindre, ils luttent et Théodule semble être leur dernier espoir de survivre dans un monde où Dollar a pris le pouvoir. Cette idée fait étrangement écho à notre société où l’argent est maître. L’auteur a doucement glissé un petit brin de réalité dans son récit. En effet Dollar contrôle tout ou presque. Nous sommes dans une société ultra capitaliste où le profit, le bénef devient le moteur de toute vie, alimente le pouvoir et écrase, étouffe les plus faible !

Ce qui m’a plu :

Être transporté dans un monde où les dieux ne sont pas si beaux que ça, où leur pouvoir diminuent parce que l’Homme ne croit plus en eux.

Cette lutte entre les anciens et la modernité qui est flagrante dans notre réalité où les conservateurs luttent avec les jeunes loups du changement.

En Bref :

Un livre curieux, surprenant et finalement captivant !!!

Merci à Livraddict, aux Editions du Riez et à Franck Ferric pour ce voyage un peu fou mais tellement proche de nous !

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Tangences Divines de Franck Ferric

  1. J’ai lu La Loi du Désert du même auteur qui m’avait fait passé un très bon moment de lecture. Tangences Divines me tente beaucoup et après avoir lu ta chronique il risque de finir rapidement dans ma PAL.

    • C’est un monde complètement sorti des clichés, en effet les dieux n’y sont pas à leur avantage ils sont obligé de se battre pour survivre.
      C’est une ambiance spéciale et j’ai passé un très bon moment avec ce livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s