Les Vestiges de l’Aube de David S. Khara

Titre : les vestiges de l’aube

Auteur : David S. Khara

Editeur : Michel Lafon

Genre : Thriller fantastique

Nombre de pages : 246

La fiche Bibliomania

Le blog de David S. Kahra

Présentation de l’éditeur:

« Depuis les attentats du 11 septembre, Barry Donovan est dévoré par le désespoir. Et ce n’est pas son métier de flic, dans un New York accablé par la criminalité, qui lui remonte le moral. Son seul réconfort : les conversations virtuelles qu’il entretient chaque soir avec un certain Werner Von Lowinsky, aristocrate cultivé et apaisant. Peu à peu, sans s’être jamais rencontrés, ils deviennent amis, se confiant leurs préoccupations les plus secrètes, échangeant sur les sujets les plus intimes.Mais Barry ignore encore que Werner  n’est pas un homme comme les autres…

Des collines de Virginie au cœur de Manhattan, de la guerre de Sécession au xxie siècle, des flics aux vampires, David S. Khara prouve ici qu’il a trouvé sa voie. »

Mon avis :

Je tiens à remercier Livraddict pour ce partenariat avec Michel Lafon. Ce fut une lecture très agréable.

Une série de meurtre tous semblables tombe sur les bras du policier Barry Donnavan. Tout laisse à penser que c’est un serial killer. D’un autre côté Barry entretien une Web amitié avec un mystérieux Werner Von Lowinsky.

Ce polar me donne l’effet d’une excuse, pour parler de cette amitié mystérieuse et relancer cette enquête sur les meurtres. Le fameux Werner c’est mis en tête d’aider Barry, son seul ami depuis des siècles. Quand à Barry, il se trouve englué dans son enquête et ses conversations avec Werner lui procure une relative sérénité.

Barry est un flic intègre, qui a besoin de travailler pour oublier la douleur de sa vie personnelle. Ce travail lui occupe l’esprit et l’empêche d’être trop pessimiste. Ces conversations avec Werner lui redonne du souffle.

Werner, lui a traversé les siècles, il se sent seul et ses web-échanges avec Barry lui donne l’impression de se rapprocher de son humanité perdue. Il est entier, exclusif, quiconque tenterait de faire du mal à Barry, goûterait à ses méthodes pour le moins sanglantes…

L’histoire est captivante, bien que le dénouement soit un peu rapide, avec les méthodes radicales de Werner.

L’auteur passe de l’histoire de Barry à celle de Werner (en Italique), juste assez pour nous titiller… J’aime ce procédé car ça apporte une certaine dynamique au récit. Le lecteur se trouve pris, notre curiosité est piquée à vif et il faut qu’on lise la suite sans s’arrêter !!

Ce qui m’a plu :

Le personnage de Werner, parce qu’il est entier. Son envie d’être utile le rend plus que tout humain, il se rapproche de cette vie pour de nouveaux servir l’humanité qui ne le mérite pas toujours.

La réaction de Barry, quand il se rend compte de la nature de Werner. Très logique, implacable, c’est son ami peu importe ses méthodes, il lui a sauvé la vie.

En Bref :

Un polar fantastique captivant, des personnages attachants, des histoires passées bouleversantes ! En Bref ce deuxième succès de David S. Khara confirme qu’il a trouvé une excellente reconversion.

Une belle découverte !!

Encore merci à LIVRADDICT et à MICHEL LAFON !!

Publicités

2 réflexions sur “Les Vestiges de l’Aube de David S. Khara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s