L’étrange voyage de Monsieur Daldry de Marc Levy

Titre : L’étrange voyage de Monsieur Daldry

Auteur : Marc Levy

Éditeur : Robert Laffont

Nombre de page : 432

Sortie le 21/04/2011

4ème de couverture :

« Alice mène une existence tranquille, entre son travail, qui la passionne, et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures.
Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles. Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin.
De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans un étrange voyage. »

Mon avis :

Voilà comme d’habitude je suis comblée, j’ai adoré ce roman. La plume de Marc Levy me va droit au coeur me fait voyager, me fait rêver…

Alice est une femme seule que la présence de quelques amis fait oublier qu’elle est seule au monde (elle n’a plus de famille), et surtout elle a le formidable don du « nez ». Ethan, son voisin de palier n’est guère mieux affublé, il a une famille mais il ne s’entend plus avec tous ses membres. Nos deux personnages vont vivre un merveilleux voyage chacun pour des raisons différentes. Comment vous expliquer ce qui m’a plu sans spolier le roman, c’est très difficile…

A la suite d’une sortie un peu folle avec ses amis, Alice va céder aux boniments d’une vieille voyante de fêtes foraines… Chacune de ses nuits sera hantée de cauchemars plus vrai que nature. Par un curieux hasard et poussé par des raisons personnelles inavouables, Monsieur Daldry va emmener Alice à faire ce chemin qui doit l’aider à trouver la source de son mal-être.

Marc Levy nous fait voyager jusqu’à Istanbul et par maintes descriptions autant visuelles qu’olfactives nous donne presque l’impression d’y être !

Pendant son périple, Alice change de cap et s’adonne à sa passion à savoir les odeurs, mais le passé la rattrape très vite et continue de la hanter sans savoir pourquoi puisqu’elle ne se rappelle pas de sa petite enfance…

La voyante à Brighton lui révèle qu’elle devra rencontrer six personnes avant de retrouver l’homme qu’elle cherche… Ces six personnes sont toutes plus étranges, conventionnelles, ou même fantôme, elles l’emmènent de façon inéluctable  vers un passé qui a première vue n’est pas le sien, mais la vie réserve des heureuses surprises et un bonheur n’arrive jamais seul même s’il est chargé de douloureux souvenirs.

Marc Levy arrive à me transmettre avec chacun de ses mots des sensations étranges, je suis pas à pas le personnage principal comme un voyeur ou spectateur mais je ne peux pas intervenir… Quand Alice se sent chagrinée j’ai l’impression de ressentir cette tristesse, ce vide de sa  vie. Ou quand elle se sent perdue ou heureuse… Marc Levy a ce don de faire ressentir des choses à ses lecteurs… Que ses détracteurs se déchainent, moi je veux du rêve, des voyages et sentir que tout est possible même l’impensable !! Avec Marc Levy l’impossible devient plausible et c’est toutes ces choses que j’aime retrouver dans chacun de ses livres.

Attention !! Détracteurs de Marc Levy s’abstenir de lire la suite … Page 399, j’étais tellement émue que j’ai retenu une larme ! Un fabuleux passage !!

Ce qui m’a plu :

Les paroles de la voyante qui lui dit que tout ce qui est la vie d’Alice n’est pas la réalité.

En Bref :

Encore un très beau roman remplit d’aventure, de voyage, d’amour et chose un peu nouvelle, Marc Levy par de puissantes descriptions olfactives arrive à nous faire sentir toutes ses odeurs que rencontrent Alice.

422 pages de rêve  !!!!

Publicités

8 réflexions sur “L’étrange voyage de Monsieur Daldry de Marc Levy

    • Je suis une grande fan de Marc Levy. Chacun de ses livres apportent quelque choses de différent. Un vrai bonheur 😉 ! Merci de ton passage Serena.

    • Dommage …
      J’ai aimé tous ses romans avec peut-être un bémol pour « les enfants de la liberté » mais je ne l’ai pas détesté, j’ai moins aimé…
      De toutes façon on ne peut pas tout aimer c’est impossible 😉
      Bonne journée Frankie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s