Emily The Strange de Rob Reger

Titre : Emily The Strange

Tome 1 : Les jours perdus

Auteur : Rob Reger

Illustrateurs : Jessica Gruner et Buzz Parker

Traductrice : Cécile Dutheil de la Rochère

Editeur : Michel Lafon

Nombre de pages : 251

4ème de couverture :

« Emily est frappée d’une vilaine amnésie et ne se rappelle même plus son prénom.
Chassée par les policiers de la décharge de Blackrock, elle trouve refuge dans le café El Donjon tenu par Raven, une fille du zinc on ne peut plus bizarre… Là-bas, elle fait la connaissance de joueurs de Calamity poker (qui peut comprendre les règles de ce jeu ?), de passage en ville, qui semblent lui cacher des choses. Le monde se serait-il détraqué à son réveil ? Dans ce journal, elle rassemble tous les indices qui pourraient la mener à sa véritable identité.
Pour l’instant, la seule chose qu’elle sait c’est qu’elle aime le noir et les chats. »

Mon avis :

Emily est une jeune fille de 13 ans, elle se retrouve dans un bled « beigéifié » : Blackrock et elle n’a plus aucun souvenir. Elle rencontre des gens bizarres… personne ne la recherche, personne ne se pose de question alors qu’elle vit dans un carton de réfrigérateur dehors ! L’histoire pour le moins fantasque et jeunesse ne m’a pas convaincue… peut être parce que je suis une maman et une jeune fille de 13 ans qui ne se rappelle plus de rien et vit dans la rue sans que ça émeuve personne ça m’a paru bizarre ! Je suis peut-être trop terre à terre.

Emily est un jeune fille très intelligente petit à petit elle écrit dans son journal les indices qu’elle arrive à récolter pour connaitre enfin sa véritable identité.

La présentation du livre est vraiment pas mal, on a l’impression de lire un journal de bord ou un journal intime et les dessins qui accompagnent le récit sont sympa. Ils ne sont pas nécessaire à la compréhension  de l’histoire mais ils renforcent l’idée de journal de bord…

Les premières pages m’ont paru prometteuses mais au bout d’une centaine de pages Emily ne sait toujours pas qui elle est et pourquoi elle ne se rappelle plus de rien…J’ai trouvé un peu le temps long. Je trouvais que le récit s’enlisait et n’apportait plus rien d’exitant ni rien de nouveau.

Ce qui m’a plu :

La fin du récit où Emily se révèle être une jeune fille tellement intelligente et tordue quand même un peu mais elle va jusqu’au bout de son idée…

Les dessins aussi, fait de noir, blanc et rouge comme des gribouillis sur une page d’un journal intime (Attention le terme « gribouillis » n’est pas pas péjoratif dans cette phrase… c’est un peu quand on est au téléphone  et qu’on dessine tout ce qui nous passe par la tête), ça rend crédible l’histoire du journal de bord …

En Bref :

Pas super emballée par ce roman, j’ai mis deux jours pour le lire donc ce n’était pas du tout un supplice de lire mais je me suis ennuyée… je ne lirais surement pas le tome 2.

Publicités

2 réflexions sur “Emily The Strange de Rob Reger

  1. il a l’air réellement particulier ce roman. « Ça passe ou ça casse », c’est l’impression qu’il me donne après avoir lu plusieurs avis très différents. Je pense que, comme toi, je n’accrocherais pas à cet univers. Merci du conseil !

    • C’est vrai les avis sont mitigés, je pense que pour se faire une idée faut voir comme il est fait. Pour ma part je n’ai pas du tout accroché à l’histoire !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s