Black man de Richard Morgan

Titre : Black Man

Auteur : Richard Morgan

Traducteur : Cédric Perdereau

Editeur : Milady

Nombre de pages : 765

4ème de couverture :

« Dans un siècle à peine, l’humanité sera débarrassée de la guerre.
Mais des vestiges embarrassants subsistent encore, comme les variantes, des humains génétiquement modifiés. Parmi eux, les plus inquiétants sont les variantes treize. Cari Marsalis est l’un de ces ex-soldats. Il pourchassE désormais ses anciens frères d’armes pour le compte de: Nations unies. Ce n’est pas un boulot facile… surtout quant il se retrouve dans une prison de Floride. Lorsqu’il reçoit h visite d’une ancienne détective aux prises avec les variante: treize, Cari est alors plus que disposé à conclure un accord… »

Mon avis :

J’ai mis un peu de temps à lire ce pavé, oui je tiens quand même appeler ce livre « un pavé », tout de même 765 pages !

Oui mais alors 765 pages gonflée à la testostérone !! Bon il y a quand même un peu de féminin dans ce monde de brute ! Une histoire de Science Fiction Thriller en plus vraiment bien menée, j’ai complètement adhéré ! Un récit passionnant, l’auteur nous fait prendre de virages et laisse de temps en temps planer le doute sur la sincérité de Carl Marsalis le héros.

Évidemment mon personnage préféré c’est le héros : Carl Marsalis. C’est un humain génétiquement modifié : une variante treize… un hypermâle ! Ce genre d’humain ne s’embarrasse pas de scrupules, de remords, ils n’ont pas de compassion… Les variantes treize sont entraînés dans la violence, pour la violence, ce sont d’excellent soldats quand ils se battent par contre très mauvais pour ce qui est de la discipline qui n’est carrément pas leur fort ! Dans cette nouvelle société on ne veut plus de ces supers soldats, les humains ont peur des 13.

Carl est différent … pourquoi ? eh bien en fait on ne sait pas pourquoi juste que lui est intelligent, il réfléchit et il lui arrive d’avoir des sentiments superflus… Il est embauché par l’UNGLA pour chasser ses semblables  en situation irrégulière. Par tout un tas de circonstances il est amené à travailler en collaboration avec LINCOLN un autre organisme. Un treize met un sacré bazar dans leur juridiction et il faut trouver pourquoi et comment le coincer … seul un treize peu comprendre alors ils font appel à Carl.

Dans cette nouvelle aventure, Carl doit faire équipe avec une femme : Sevgi Ertekin, une ancienne flic devenu agent de LINCOLN. Il va développer des sentiments que jamais un treize ne serait capable d’éprouver… Sevgi est une femme forte, elle respecte Carl, elle n’a pas peur de lui.

Carl et Sevgi nous emporte dans leur enquête … leur relation évolue au fur et à mesure que l’enquête avance…

Dans leur enquête ils croisent des truands, des tueurs, des mafieux, des policiers et politiques véreux, des combattants…

Carl et Sevgi passent au travers de tous ces gens, avançant à petit pas dans leur investigations. Ils voyagent au gré des cadavres que laisse le tueur, puis ça se complique, ce qu’on croyait comprendre n’est plus tout à fait vrai, disons que ça prend un autre chemin… Alors que leurs pas semblent s’engluer, un treize peut en cacher un autre (mais je ne dirais rien, j’en ai déjà trop dévoilé…)

Le dénouement dans les 40 dernières pages est surprenant, et la dernière ligne est … (j’ai pas de mots, non vraiment je ne trouve pas …)

Ce qui m’a plu :

Le fait que Carl démontre que malgré la génétique  de variante 13. Il est différent, il éprouve des sentiments que les variante treize ne sont pas sensé écouter…

Carl ne s’arrête jamais, il va au bout de son idée, de ce qu’il a décidé, même s’il doit risqué sa vie pour ça !

En Bref :

Un sacré bon thriller SF. De la baston, de l’aventure, des enquêtes, du suspens et aussi un peu d’amour… amitié famille… Bref un super cocktail !!

Un très bon moment de lecture.

Merci à Livraddict et Milady pour ce partenariat ! une très chouette découverte !!

Publicités

4 réflexions sur “Black man de Richard Morgan

  1. Oui un très bon livre prenant et efficace. Content qu’il t’ai plu et comme je t’ai dis si tu cherches des romans dans le même style tu peux te lancer dans la trilogie Kovacs du même auteur. Chaque livre est indépendant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s