Sans Identité de Jaume Collet-Serra

Titre : Sans Identité

Réalisateur : Jaume Collet-Serra

Sorti le 2 mars 2011

Casting :

Liam Neeson (« l’agence tous risques« ) : Le professeur Harris

Diane Kruger (« Inglorious Basterd ») : Gina

Synopsis :

« Alors qu’il est à Berlin pour donner une conférence, un homme tombe dans le coma, victime d’un accident de voiture. Plus tard, une fois réveillé, il apprend qu’un autre homme a pris son identité et cherche à le tuer. Avec l’aide d’une jeune femme, il va tout mettre en œuvre pour prouver qui il est. »

Mon avis :

Liam Neeson est tout à fait convaincant dans l’homme qui perd son identité (on y croit vraiment), sa femme, sa vie…

Il s’accroche  à ce qu’il croit être juste, mais on essaie de le mettre de côté… Un colloque sur la biotechnologie a lieu à Berlin et il doit expliquer un certain enjeu scientifique, son accident le sort du jeu et le plonge dans un thriller époustouflant !

J’ai immédiatement pensé au film : « Ennemi d’Etat » avec Will Smith. Mais ce n’est pas vraiment la même situation… Ici dans ce film ce ne sont pas les hautes instances qui ont effacé sa vie, son identité… non là c’est une organisation terroriste qui semble vouloir le rendre fou pour avoir le champ libre afin d’exécuter leur mission.

Pendant un court instant, on croit qu’il va sombrer dans la folie, croire que le Professeur Harris n’est pas lui, mais il s’accroche quand il comprend qu’on essaie de le tuer !

La fin du film est déconcertante, on plonge tout de suite dans le piège avec le Professeur Harris… et la fin est surprenante mais je n’en dirais pas plus…

J’ai aussi apprécié la prestation de Diane Kruger… Elle vit dans la clandestinité dans l’espoir de réunir assez d’argent pour échapper à des meurtriers … Un rôle interprété avec efficacité, Gina est touchante

Ce qui m’a plu :

Cette complicité, cette confiance qui s’instaure entre Gina et le professeur Harris, 2 personnes obligées de vivre dans la clandestinité… habituées à être traquées !!

En Bref :

Encore un bon moment  de ciné !!

Dans ce film on prend conscience que la limite entre la réalité et la fiction est très mince… La vie peut basculée très rapidement …

Publicités

4 réflexions sur “Sans Identité de Jaume Collet-Serra

    • Non j’y avais pensé aussi mais non c’est pas du tout comme la mémoire dans la peau, la fin est surprenante …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s