Le journal d’une bipolaire de Emilie Guillon et Patrice Guillon

Titre : le journal d’une bipolaire

Auteurs : Emilie Guillon, Patrice Guillon, Sébastien Samson

Postfacier : Christian Gay

Editeur : La boite à bulles

Collection : Contre-coeur

Nombre de pages : 107

4ème de couverture :

« Lorsque Camille rentre de ses vacances au Canada, tout se précipite : son amoureux québécois (resté sur place) exerce sur elle une sorte de chantage affectif et l’arrivée des examens n’est pas de nature à la rassurer…
S’ensuit une montée de stress qui va bouleverser à jamais sa vie ! Le journal d’une bipolaire est le récit autobiographique bouleversant d’une jeune femme en proie à des fluctuations anormales de son humeur, symptômes caractéristiques d’une bipolarité (ou troubles maniaco dépressifs). Un ouvrage qui n’est pas sans rappeler Dans la secte, un témoignage déjà scénarisé par Patrice Guillon qui met cette fois en forme le récit sans fard de sa propre fille, Emilie.
Un récit porté par les dessins vifs et expressifs de Sébastien Samson… »

Mon avis :

Encore un titre découvert chez Mo’… d’ailleurs c’est une BD voyageuse de Mo’ !! Je ne regrette pas du tout … c’est une lecture dure et instructive à la fois.

La fille de l’auteur a fait preuve de beaucoup de courage pour exposer et revivre tous les moments qui ont fait de sa vie un enfer !!

Tout commence par le terrible choc de l’attentat des deux tours du World Trade Center… point de départ d’une émotion à fleur de peau… après avoir laisser son petit  ami aux Etats Unis pour revenir en France, la jeune fille encaisse encore, puis le stress des exams trop lourd a géré et voilà la crise d’angoisse.

Elle va décrire avec pudeur par moment, mais aussi de façon cru sa lente descente aux enfers, d’instituts en hôpitaux, la jeune fille passe de l’euphorie à la grave dépression, la dépression suicidaire !!

Ce que j’en retiens c’est qu’il n’y a pas grand chose à faire pour aider les bipolaires, si en fait … une chose très importante, les soutenir à chaque seconde dans le malheur comme dans l’euphorie…

Cette maladie est très lourde à porter pour le malade mais aussi pour la famille qui doit sans cesse ménager la personne pour ne pas provoquer de crise émotionnelle grave …

J’ai apprécié  ces petits intermèdes entre le récit de cette maladie au quotidien, ces tranches de vie où l’auteur nous montre que sa fille même pendant  ce projet de BD a connu des moments d’abandon, de relâchement… En fait ces petites parenthèses renforce le réalisme de cette BD.

Cette BD n’a pas été simple a construire … on comprend que sa fille est encore malade et mener un projet d’une telle ampleur et un travail sur elle de longue haleine… mais pas impossible puisqu’elle a tenu le coup avec beaucoup de soutien.

Ce qui m’a plu :

Cette BD à part entière que j’ai pris comme une confidence. L’auteur et sa fille ont voulu partager cette partie de leur vie, cette importante partie de leur vie avec le lecteur …

En Bref :

Un scénario émouvant, un récit qui aide à une meilleure compréhension de cette maladie sournoise et je dirais même invisible (invisible dans la façon qu’elle s’insinue dans l’esprit… et les chemins compliqués  pour la diagnostiquer)

Merci Mo’ pour ce récit émouvant !

27 / + 36 BD

Publicités

8 réflexions sur “Le journal d’une bipolaire de Emilie Guillon et Patrice Guillon

  1. ravie que cet album t’ait plus malgré la dureté du thème ! La Boite à bulles est vraiment une maison d’édition que j’apprécie. Leurs choix de publications sont pertinents
    Il faut que je te donne mon adresse pour que cet album puisse rentrer aux bercailles à moins qu’un de tes contacts soit intéressé pour le lire ?

  2. Lisant d’ordinaire peu de BD, cette oeuvre m’attire vraiment par le sujet abordé et la sensibilité avec laquelle l’auteur semble aborder ce thème difficile. La bipolarité, une pathologie peu reconnue et pourtant assez répandue, et très difficile à vivre pour le malade et son entourage. Merci pour cette découverte, je me le note 😉

    • Ravie de t’avoir tenté 😉
      Cette BD est certes fait avec beaucoup de sensibilité, mais certains passages sont fort, durs … vraiment une BD très instructive !
      Merci de ton passage Flo_boss !!

  3. Merci Fildediane pour cette double découverte : de la maison d’édition et de ce titre. Effectivement la bipolarité est une maladie lourde à gérer pour la famille au sens large : parents, frères et soeurs, et enfants. Oui, les bipolaires deviennent adultes et potentiellement parents. Alors se pose la question de la gestion de leur maladie et l’éducation qu’ils peuvent donner à leurs propres enfants. En matière d’éducation la notion d’exemple étant fondamental de nombreux problèmes se posent alors avec encore plus d’acuité. Tu l’auras compris voici une BD des plus utile pour comprendre une maladie qui n’est pas une simple variation d’humeur qu’il faut apprendre à gérer mais un mal terrible qui si on ne fait rien, le plus tôt possible, détruit la Vie…
    Bravo à l’auteur pour cette belle preuve d’amour offerte à sa fille mais aussi à tous les bipolaires qui dans les moments de creux se disent qu’ils ne parviendront jamais à rien. Si avec beaucoup de volonté, de détermination, de courage et d’amour, tout est possible !

    • De rien pour moi aussi ce fut une découverte ! C’est grâce au blog de Mo’ la fée où d’ailleurs je vais de découvertes en découvertes !!
      Cette BD est vraiment nécessaire pour la compréhension de cette maladie. Une belle découverte remplit d’émotion !
      bonne soirée Céline 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s