Prédiction de Makyo, Rotundo et Tenderini

4ème de couverture :

 » Et donc, j’en ai plus que pour 39 jours.
– Tu crois pas à ces trucs-là quand même ? – Non, mais il y a ce rêve, cette nuit… – Qu’est-ce qu’on fait quand on n’a plus que 39 jours à vivre ? On fait la fête ? On fait un voyage fabuleux ? On fait l’amour tous les jours ? « 

Mon avis :

Tout commence par l’accident tragique de deux funambules… Gabi et David perdent leur mère brutalement, leur père reste handicapé.

Du coup David rejète un peu tout ce qui touche au funambule et s’adonne à la sculpture. Il est artiste scupteur, malgré son passé…

Il reste fidèle à son mariage et se fait un devoir de visiter sa femme à l’hôpital… c’est un homme de parole, ça reste néanmoins un homme…

Là-bas il rencontre une patiente inquiétante qui semble lui en vouloir ! Mélodie, une psychotique lourde, prédit la mort de certaine personne… elle est une patiente de l’hôpital où se trouve Carole Lozowick, la femme de David, Carole est schizophrène…

Trop de fait divers entoure les pas de David … Ne serait ce pas lié à la vierge noire de son passé ?

L’auteur met une pression légère au début puis de plus en plus l’ambiance devient oppressante … c’est très efficace !

En Bref :

Une BD policière dans le monde des artistes … intéressant et oppressant !!

14 BD / +  36 BD

Publicités

4 réflexions sur “Prédiction de Makyo, Rotundo et Tenderini

  1. j’avais beaucoup aimé Makyo sur « Exauce-nous ». J’irais voir pour me procurer cette série qui reste un peu dans la même veine du fantastique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s