Nation de Terry Pratchett

Merci beaucoup aux Éditions L’ATALANTE et à toute l’équipe de LIVRADDICT pour m’avoir permis de participer pour la première fois à un partenariat, merci pour cette belle découverte !

4ème de couverture :

« Le jour de la fin du monde…
Mau rentre chez lui depuis l’île des Garçons. Bientôt il, sera un homme. C’est alors que la vague surgit – une vague immense, qui remorque la nuit noire dans son sillage et propulse une goélette dans la forêt tropicale de l’île. Il n’y a qu’une survivante à son bord. Le village a disparu. La Nation elle-même à disparu. Il n’y a plus que Mau, qui n’est guère vêtu, une fille homme-culotte, qui l’est bien trop, et des malentendus en pagaïe.
Aucun ne sait ce qu’il faut faire. Ni même comment le dire. Ensemble ils doivent pourtant bâtir une nouvelle Nation à partir des morceaux de l’ancienne. Inventer une nouvelle histoire. Mais… QUI GARDE LA NATION ? OU EST NOTRE BIERE ? L’histoire ancienne ne se laisse pas évincer sans réagir, du moins tant que les Grands-Pères ont encore une voix. Et Mau doit regarder vers le passé avant d’affronter l’avenir. »

Mon avis :

C’est l’histoire d’un jeune garçon qui doit effectuer son passage à l’âge adulte. Pour ça il est envoyé tout seul sur une île : « l’île aux garçons »… lorsqu’il est prêt il revient vers son île, sa Nation mais sur le chemin du retour il est emporté dans une tempête dont il n’est pas sûr de  sortir vivant… à son réveil il continue son chemin heureux d’être en vie mais ce qu’il va découvrir va le plonger dans un profond désarrois…

Son île, sa Nation a subit le courroux de la mer, Mau ne trouve personne pour l’accueillir, le féliciter.

Commence pour Mau une lente et ombrageuse compréhension de la vie, des traditions (pourquoi elles sont nécessaires à la communauté…) et des Dieux (quoiqu’il est très en colère après eux…).

Après avoir emmené tous les morts de son îles au pays de « Locaha », Mau découvre qu’il n’est pas seul, Daphné est la rescapée du Sweet Judy, un gros voilier, pris dans la tempête… Ils ne parlent pas la même langue, mais par la force des choses un lien très fort les unit… ensemble avec leur jeune âge ils vont devoir affronter le monde.

Pour Daphné cette malheureuse aventure va se transformer en découverte de la vie, de la vraie vie ! Sa condition féminine, son éducation ne l’avait pas préparer à cette vie, mais son caractère solide lui permettra de seconder Mau du mieux qu’elle pourra.

Face à l’afflux de réfugiés blessés, hagards, sous le choc et de femmes enceintes, les deux jeunes vont arriver à harmoniser leur forces, à organiser la vie de la Nation, à fédérer un peuple meurtrit pour sa survie.

Mau dans son long apprentissage va se heurter aux croyances des gens, pour commencer il rejète en bloc les Dieux puis petit à petit il va comprendre  que pour certains ces Dieux son nécessaire pour donner un sens à leur vie. Quand à lui, il reste dans la douloureuse idée d’avoir été trahit, que tout son peuple a été trahit et ce qui le maintient en vie c’est justement la survie de la Nation. Il ne veut pas que la Nation,  que sa Nation disparaisse…

Les esprits anciens lui parlent, l’ange de la mort essaie de l’attirer dans  le monde des ténèbres… mais il arrive à s’imposer face à ces esprits envahissant et sa détermination pour sauver la Nation en ressort plus libre… Mau veut une Nation libre qui vive !

Daphné est un peu là pour apaiser ses idées obscures, ses colères contre le ciel… elle fait le lien entre Mau et les anciens… elle devient elle-même une femme possédant de puissants pouvoirs (aux dires des anciennes).

Pour Mau cette aventure (tradition) était censée le faire devenir un Homme, elle va faire mieux que ça … elle va le surprendre, lui apprendre qui il est vraiment. Il n’a pas de tatouages, il n’a pas eu sa cérémonie mais Mau est devenu un homme par la force des choses et un homme respectable et très respecté.

Pour Daphné cette aventure ne devait lui apporter que des agréments, elle a fait bien plus…Empêtrée dans une éducation stricte où la femme a un rôle réducteur, la condition féminine ne lui assure pas un avenir reluisant… Dans cette île, elle va grandir, peut-être un peu trop vite, mais elle  va réussir à surpasser son éducation et se rendre très utile, même faire des miracles, redonner le goût de vivre à touts ces réfugiés qui la respectent malgré son jeune âge.

Les dernières pages du roman m’ont surprise tellement j’étais prise dans cette île … La fin est surprenante 😉 !

Une formidable leçon de vie !!

Des personnages attachants et touchants !!

Deux jeunes enfants face à la dure réalité de la vie et de la mort, ils ont dû lutter pour survivre et protéger les réfugiés de leur île, de leur Nation !!!

Un magnifique roman ! Merci encore aux Éditions L’ATALANTE et à l’équipe de LIVRADDICT pour ce moment de lecture inoubliable ! Un vrai coup de coeur !

Publicités

4 réflexions sur “Nation de Terry Pratchett

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s