les insurgés d’Edaleth d’Alain Brion, Stéphane Miquel et Niclolas Tackian

Tome 1 : Cantiques

Le commandeur Braso tient d’une main de maître son monde, mais des attentas sévissent de part et d’autre dans la cité, les insurgés se rebellent contre sa tyrannie et ses Sicaires, des soldats sans pitié…

Il envoie Ama pour que la cité retrouve de l’ordre , pour qu’elle détruise la rébellion et surtout pour qu’elle découvre la cité antique d’Edaleth.

Mon avis :

Une histoire futuriste, mais tellement dans l’air du temps. Les gens se rebellent contre un tyran.

Chacun croit en se qu’il défend … mais ceux qui souffrent sont toujours les civils, les femmes et enfants les plus fragiles comme dans toutes guerres.

La touche de futuriste donne une autre dimension à cette rébellion…

Tome 2 : Croisade

L’histoire :

La croisade des nobles commence contre les insurgés… Ravier a mis au point des êtres totalement dévoués corps et âmes a leur maître, des être ecoeurants et monstrueux, des gens normaux transformés en zombies immortels.

Ama quand à elle poursuit sa mission double, elle doit tuer son maître Braso, mais celui-ci à compris… il décide de lui ouvrir les yeux mais la tâche n’est pas facile.

La cité d’Edaleth est découverte mais le chef des insurgés Mayak qui joue sur deux tableaux romantiques … use de ses atouts amoureux pour arriver à ses fins… Leïna et Ama vont comprendre à leur dépend qu’elle ont été abusée …

Mon avis :

Beaucoup de combats dans ce tome 2, beaucoup d’alliances trahies, beaucoup de désillusion …

Finalement la cause pour laquelle ils se battent ne s’avère pas si bonne que ça …

Tome 3 : Libération

L’histoire :

Les insurgés hissent leur maître à la place du tyran… ils on gagné, mais Braso à réussit à s’échapper … Ama, quand à elle, est condamné à se trouver un autre camp…

Mon avis :

Malheureusement l’histoire tourne et se répète … comme dans notre monde si merveilleux…

Quand on destitue un tyran on ne sait jamais qui va le remplacer…

Hélas, la fin de la BD m’a donné l’impression de tout recommencer à zéro… de repartir au début de la première BD de la série.

J’étais un peu déçue de la fin, mais ce fut quand même une BD agréable à lire !


Publicités

2 réflexions sur “les insurgés d’Edaleth d’Alain Brion, Stéphane Miquel et Niclolas Tackian

    • J’ai un peu moins aimé cette BD, malgré qu’elle fut agréable à lire… mais définitivement j’aime quand il y a des êtres extraordinaires, de la magie et tout et tout… J’aime aussi celles qui tournent en dérision la vie quotidienne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s