Les jumelles de Highgate d’Audrey Niffenegger

Elspeth Noblin vient de décéder des suites d’une longue maladie.

A sa mort elle lègue, son appartement de Vautravers  à Londres, à ses nièces américaines qu’elle ne connaît pas … filles de sa soeur jumelle Edie avec qui elle n’a plus de contact.

Si elles acceptent l’héritage, leur mère ne doit pas mettre les pieds dans l’appartement.

Julia et Valentina voient là une occasion de prendre leur envol loin des parents. Elles ne connaissent pas Londres mais elles sont persuadées que ça leur plaira et puis c’est juste pour un an après elles pourront revendre la maison et repartir en Amérique…

De son côté Elspeth qui est morte, n’est pas tout à fait partie… son fantôme est coincé dans l’appartement.

Les jeunes jumelles sentent qu’Elspeth rôde dans les pièces sans vraiment se l’expliquer… petit à petit elles s’enfoncent dans ce décors fantomatique … et cela fait naître quelques dissensions entre les jeunes filles. Valentina veut faire des études, mais Julia n’est pas intéressée et refuse que Valentina la quitte.

Elspeth décide de s’immiscer dans cette faille pour assouvir un plan somme toute machiavélique.

Julia et Valentina ont-elles eu raison d’accepter cet étrange héritage ?

Mon avis :

Ce roman décrit de façon intéressante la relation fusionnelle qu’il peut exister  entre les jumelles, parfois assez terrifiante même…

Julia et Valentina sont complémentaires, il y en a une qui va de l’avant et emporte la seconde…

Valentina est réservée, chétive et asthmatique, Julia croit qu’elle est en devoir de la protéger mais elle la surprotège. Se sentant étouffée, Valentina décide de s’éloigner de Julia …avec l’aide Elspeth…

Leur histoire est plus ou moins prenante, heureusement les chapitres sont courts, ce qui apporte un certaine dynamique  au récit.

Au dernier quart du roman, l’histoire s’accélère et devient franchement intéressante ! En même temps, on découvre une Elspeth qui fait froid dans le dos.

Je suis un peu déçue car la quatrième de couverture m’annonçait un fantôme intrigant et perturbant, mais l’âme d’Elspeth m’apparaît réellement intéressante qu’au dernier quart du roman et encore plus à la fin… Au début, elle ne se manifeste pas ou de façon très sporadique (par des froids glacial quand elle effleure quelqu’un).

Je n’ai pas parlé des hommes volontairement, car ils ont des rôles un peu secondaire. Le roman est quand même accès sur la relation des jumelles Julia et Valentina.

Ce qu’il faut noter et qui n’est pas anodin dans le roman, c’est que Julia aide Martin un voisin à se sortir de son agoraphobie et autres TOC…

Robert quand à lui n’a pas vraiment d’impact sur les jumelles, si ce n’est qu’il encourage Valentina à faire ce qu’elle a envie, de ce fait il creuse un peu leur différence de point de vue… à la fin il devient un complice morbide  !

Ce roman reste tout de même  très intéressant, on ne s’ennuie pas du tout !! Il m’a seulement un peu déçue sur l’idée  que je m’en faisais.

Publicités

4 réflexions sur “Les jumelles de Highgate d’Audrey Niffenegger

    • Je ne connais pas « The Time Traveler’s Wife » … Le roman « Les Jumelles de Highgate » est pas mal, si ce n’est qu’Audrey Niffeneger n’a pas mis assez de fantôme dans son récit à mon goût 😉 !!
      J’ai trouvé ton avis très intéressant et suis tout à fait d’accord avec toi, mais je ne peux pas mettre de coms sur ton blog je suis bloquée …
      Merci de ton passage Frankie !

    • il est très bien mais il ne faut pas s’attendre à une histoire de fantôme … tout du moins pas trop …
      Merci de ton passage Mina ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s